Catégorie : Cérémonie

Le conseil municipal, le comité local du souvenir du Général  De Gaulle et le comité d’entente des anciens combattants et victimes de guerre invitent la population à la cérémonie le mardi 18 juin 2024 à 19h00 sur le parvis de la salle Georges-Brassens, au Complexe sportif et culturel de la Concorde.

 

L’appel du 18 Juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, sur les ondes de la BBC, le 18 juin 1940. Ce discours est une réponse au discours radiophonique du 17 juin 1940 du maréchal Pétain, quand celui-ci est devenu président du Conseil.

 

Texte du discours tel qu’il a été publié dans la presse le lendemain, puis présenté comme une restitution du projet original, modifié à la demande du gouvernement britannique :

« Le Gouvernement français a demandé à l’ennemi à quelles conditions honorables un cessez-le-feu était possible. Il a déclaré que, si ces conditions étaient contraires à l’honneur, la dignité et l’indépendance de la France, la lutte devait continuer »

« Les Chefs qui, depuis de nombreuses années sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique terrestre et aérienne de l’ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limite l’immense industrie des États-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n’empêchent pas qu’il y a dans l’univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français, qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »

 

Catégorie : Cérémonie

Des vœux aux forces vives de Vigneux-sur-Seine, placés sous le signe des projets, des JO 2024 et de la modernisation du service public.

 

Entre bilan et perspectives, le Maire est revenu sur les engagements tenus depuis 2020, ceux mis en œuvre et ceux restant à concrétiser.

Il fixé le cap d’une année 2024 active, comme les précédentes, en annonçant :
– la livraison du Dojo-Solidaire et de l’atelier culinaire du CCAS,
– la deuxième phase de la réhabilitation de l’Hôtel de Ville avec son guichet unique,
– la réalisation de la salle des mariages, du Conseil municipal et des expositions au parc du Gros buisson,
– la programmation du futur centre culturel intercommunal après l’acquisition de la parcelle de la CPAM,
– la poursuite des aménagements du Lac Montalbot par la CAVYVS,
– le lancement des études de la requalification de la Place Anatole-France,
– la deuxième phase de remise en service du réseau de vidéoprotection.
Au programme également de cette année de concrétisation de nombre de projets municipaux ou privés :
– la reprise du programme immobilier de la Tour 27- L’Apparté,
– L’aménagement du Pôle-Gare (travaux SNCF),
– la modernisation de la déchetterie,
– la proposition d’une nouvelle offre sportive au Clos de la Régale.
Il a enfin réaffirmé la position de la municipalité sur l’intention d’HAAROPA de réaliser une plateforme portuaire, à savoir l’adhésion des habitants et des élus locaux au projet.

Dans son discours, le Maire est revenu sur l’honneur fait à la ville en reconnaissance de sa culture sportive et son vivier de champions, et appelé à une grande fête populaire. Thomas Chazal, avec son équipe, a exprimé son attachement à la commune, à tous ses potentiels et ses habitants. Il a souligné la volonté municipale de tenir pour la jeunesse, la promesse républicaine que représente la ville, et saluer le soutien du Département, de la Région et de l’Etat, dans la réalisation des engagements du mandat.
La place et l’action de la Communauté d’agglomération pour le développement harmonieux de Vigneux-sur-Seine a également été mis en évidence. Il a toutefois appelé à un nouvel acte de décentralisation qui garantisse aux collectivités territoriales leur autonomie financière et reconnaisse leur liberté à agir, et appelé de ses vœux un Etat recentré sur ses missions régaliennes.

Enfin, le Maire a officiellement lancé l’application mobile Vigneux-sur-Seine, nouvel outil interactif d’accès à l’information et au service public pour bien vivre la ville.

 

Remise des médailles – Vigneux-Sur-Seine | 2024

6 médailles de la Ville aux Vigneusiens méritants :
Chadi Baraia : Champion de France 2023 de boxe anglaise en catégorie 75 kg
Thierry Belvigne : Fondateur de l’association Culture Numérique et de son Fablab, engagé depuis 40 ans dans la transmission de savoir dans le domaine de l’informatique et de la robotique
Ignace Gnanda : Un des trois gardiens de la Flamme du Soldat Inconnu, sous l’Arc de Triomphe.
Sekou Traoré : Vice-président de l’association QSV (Quartiers Sans Violences), s’est particulièrement engagé dans les quartiers pour délivrer un message de non-violence, durant les émeutes de juillet 2023.
Rizlen Zouak : Championne du monde de MMA.
Jean-Jacques Olivier, champion d’Europe de boxe anglaise (qui a du quitter la cérémonie en cours, pour raisons familiales)

 

Le Maire a souhaité ses vœux en présence des élus de la Ville, des élus du CME et du CMJ, des Maires de Boussy-Saint-Antoine, Romain Colas, Draveil, Richard Privat, Montgeron, Sylvie Carillon, et Yerres, Olivier Clodong, de la Sénatrice Laure Darcos, des Sénateurs Jean-Raymond Hugonet et Vincent Delahaye, des Conseillers régionaux, du Président du Conseil départemental et de la Communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine, François Durovray, de la Présidente déléguée du Conseil départemental, Samia Cartier, de la Conseillère départementale, Anne-Marie Jourdanneau-fort, du Président de l’Union des maires de l’Essonne et Maire d’Igny, Francisque Vigouroux, de la Commissaire Sylke Wyndaele de la Police Nationale, du responsable du centre de secours de Draveil-Vigneux-sur-Seine, Lieutenant Brunot, des représentants des cultes, des Présidentes et Présidents d’associations, des Acteurs économiques, des Acteurs de la santé et de la communauté éducative.