Ordre du jour du Conseil Municipal du 20 juin

Ordre du jour du  Conseil Municipal du 20 juin.

Fête de la musique

La Fête de la Musique revient célébrer le solstice d’été, vendredi 21 juin, de 19h30 à minuit, au parc du Gros buisson. Entrée libre.

DERNIÈRE MINUTE : la météo nous oblige à reporter la guinguette à la Semaine bleue, en octobre 2024.
La suite du programme  est confirmée, au regard des conditions météos s’améliorant en fin de journée

Cette année encore, retrouvons-nous pour fêter l’arrivée de l’été en musique, à tous les âges, en famille ou entre amis, pour une journée conviviale dans la bonne humeur et dans le cadre verdoyant du Parc du Gros Buisson (16 avenue du Président-Salvador-Allende).

Au programme :
19h30 : Chorale des enfants de l’école Louise Michel
20h30 à minuit : Soirée dansante avec les STARIES SHOW

Restauration (Food truck) sur place

Information au 01 69 83 56 89

Info RER D :  Des trains circuleront la nuit du vendredi 21 juin, au sud de la ligne avec un plan de transport adapté.
France Mobilités propose aussi un forfait à 4€ pour des trajets en illimité pendant la fête de la musique.

84e anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940

Le conseil municipal, le comité local du souvenir du Général  De Gaulle et le comité d’entente des anciens combattants et victimes de guerre invitent la population à la cérémonie le mardi 18 juin 2024 à 19h00 sur le parvis de la salle Georges-Brassens, au Complexe sportif et culturel de la Concorde.

 

L’appel du 18 Juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, sur les ondes de la BBC, le 18 juin 1940. Ce discours est une réponse au discours radiophonique du 17 juin 1940 du maréchal Pétain, quand celui-ci est devenu président du Conseil.

 

Texte du discours tel qu’il a été publié dans la presse le lendemain, puis présenté comme une restitution du projet original, modifié à la demande du gouvernement britannique :

« Le Gouvernement français a demandé à l’ennemi à quelles conditions honorables un cessez-le-feu était possible. Il a déclaré que, si ces conditions étaient contraires à l’honneur, la dignité et l’indépendance de la France, la lutte devait continuer »

« Les Chefs qui, depuis de nombreuses années sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique terrestre et aérienne de l’ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limite l’immense industrie des États-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n’empêchent pas qu’il y a dans l’univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français, qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »

 

Élections européennes, les résultats à Vigneux-sur-Seine

7508 électeurs vigneusiens se sont rendus en nombre aux urnes dimanche 9 juin 2024, soit 41,32 % sur 18170 inscrits pour élire leurs représentants au Parlement européen.

 

Résultats du scrutin européen sur la ville de Vigneux-sur-Seine.

 

 

Résultats du scrutin par bureau de vote

 

 

Vœu pour le prolongement vers l’Est de la ligne 18 du Grand Paris Expres

Dans une lettre adressée à la Présidente de la Région Ile-de-France, les élus(e)s  de la Communauté d’Agglomération Val d’Yerres Val de Seine (CAVYVS) ont adopté un vœu pour exprimer la nécessité d’un prolongement vers l’Est de la ligne 18 du Grand Paris Express. Explications…

 

En préambule, les élus (e) rappellent que notre territoire de plus de 180 000 habitants, enclavé entre la Seine et la forêt de Sénart, souffre de l’absence d’infrastructures de transport, adaptées aux besoins quotidiens de déplacement au niveau de la première couronne francilienne.

Ce territoire, situé en limite de zone urbaine dense, ne peut s’appuyer sur un réseau routier, totalement saturé (ex nœud de Villeneuve-Saint-Georges ou pont de Juvisy), tandis que l’organisation radiale des dessertes ferroviaires (RER C et D) vers Paris ne répond que partiellement aux demandes de mobilités quotidiennes (notamment les déplacements vers le pôle aéroportuaire d’Orly et le secteur économique de Rungis et plus à l’Est, vers le cluster national de Paris- Saclay).

 

C’est pourquoi, considérant :
> l’importance des enjeux d’accessibilité, du désenclavement et de développement des mobilités sur ce territoire ;
> le secteur nord de la CAVYV, intégrant les Zones d’Activités Economiques situées sur les communes de Vigneux-sur-Seine et de Montgeron, identifié comme forte polarité à fort potentiel de requalification et de mutation visant à densifier les espaces et les activités économiques, ainsi qu’à recomposer les liaisons entre les différents espaces urbains morcelés ;
> la démarche conjointe portée depuis 2016 par les Départements de l’Essonne et du Val-de-Marne visant à prolonger la ligne 18 du Grand Paris Express vers l’Est et par ailleurs l’étude de faisabilité de ce prolongement pilotée par ces deux départements, attestant déjà d’un potentiel de desserte pour des milliers d’habitants de ces territoires.

Pour toutes ces raisons, le président et les maires de la CAVYVS réaffirment la nécessité d’un prolongement vers l’Est de la ligne 18 du Grand Paris Express, d’Orly à Boissy-Saint-Léger, selon les études à conduire sur un tracé de des stations.

Établissement Français du sang : Marathon du don

En 2024, la France va vivre au rythme des jeux olympiques. L’engagement de l’Établissement français du sang (EFS) pour les jeux olympiques de 2024 est manifeste. En préparation de cet évènement d’ampleur, les équipes de l’EFS sont mobilisées depuis plusieurs mois. Leur objectif : garantir la continuité de l’approvisionnement en produits sanguins tout au long des jeux, anticipant d’éventuelles perturbations (crise sanitaire, mouvements sociaux etc.)

C’est donc, naturellement, que le Marathon du don a vu le jour. Cette course symbolique avec pour but de sauver un maximum de vies, s’inscrit dans la dynamique olympique, en totale cohérence avec les valeurs du sport, telles que l’excellence, l’amitié, l’éthique et le respect. De plus, depuis plusieurs mois, des clubs légendaires et les fédérations sportives collaborent avec l’Établissement français du sang pour promouvoir le don de sang et sensibiliser un nouveau public.

Le Marathon du don avec les fédérations et les clubs sportifs solidaires du don de sang se fixe pour objectif de mobiliser un maximum de donneurs tout au long de l’année 2024 dans le cadre d’événements et de collectes estampillées « Marathon du don » et organisées dans des lieux emblématiques du sport. L’arrivée de la « course » aura lieu, fin novembre 2024, dans un lieu exceptionnel, lors d’une collecte record, qui valorisera les sportifs et les donneurs !

Avec le Marathon du don l’Établissement français du sang s’engage dans une véritable course de fond de 11 mois avec un seul objectif : permettre à chaque patient en attente d’une transfusion d’être soigné.

Pour savoir où donner et prendre rendez-vous, consultez le site www.dondesang.efs.sante.fr ou l’appli « Don de sang »

 

Moustique-tigre : des actions simples pour restreindre sa prolifération !

Le moustique tigre s’est fortement installé depuis plusieurs années en France. Comment le reconnaître et limiter sa propagation ?

Des mesures SIMPLES permettent d’éviter la prolifération des moustiques :

Pour se protéger des piqures de moustiques, suivre les recommandations d’usages :

Pour les reconnaître :

 

Concernant ce moustique, la lutte anti-vectorielle relève de l’ARS (Agence Régionale de Santé), qui travaille avec l’ARD (Agence Régionale de Démoustication).
Cette dernière répond aux signalements effectués sur la plate-forme www.signalement-moustique.anses.fr et diligente des investigations et éventuellement mène des interventions lorsqu’il s’agit bien du moustique-tigre qui est vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le Zika.

S’agissant du « banal » moustique, non vecteur de maladie, il n’est pas recommandé de procéder à la démoustication, mortelle pour les animaux, notamment les invertébrés et dangereux pour tous les autres y compris l’homme. De plus, l’usage des pesticides en favorise la résistance par les moustiques.

Collecte de Lunettes

Le Conseil Municipal des Enfants (CME), en partenariat avec l’association Aviation Sans Frontières, lance une campagne de collecte de lunettes valable jusqu’au 15 juin. Cette initiative vise à apporter un soutien aux populations défavorisées au Maroc, au Bénin et à Madagascar, en leur offrant l’accès à des lunettes adaptées.

Ensemble, aidons à voir plus loin et offrez une nouvelle vie à vos lunettes en contribuant à améliorer le quotidien de populations dans le besoin à travers le globe
Engagez-vous dans cette noble cause et offrez une nouvelle perspective à ceux qui en ont le plus besoin. Participez à cet élan de solidarité.
Les lunettes, pour adultes et enfants et optiques ou solaires, doivent être en bon état avec ou sans étui.

Points de collecte :

 

Plus d’informations : 01 69 83 55 33 / 07 57 09 41 79

Démocratie locale : Mise en place de référents de quartier

Pour une relation plus proche et plus directe avec ses citoyens, la municipalité a renouvelé ses conseils de quartier avec la mise en place d’un collectif de référents de quartier pour favoriser un échange de proximité, transparent et constructif.

 

Composé de citoyens volontaires, ce dispositif réinvente la notion de citoyenneté à Vigneux- sur-Seine en encourageant une participation inclusive et active de chacun dans l’amélioration de la vie ensemble. Les référents de quartiers sont les observateurs privilégiés des réalités de leur quartier et leurs missions consistent à :

– Assister aux conseils de quartier ;
– Représenter les intérêts des habitants ;
– Promouvoir la participation citoyenne,
– Encourager la solidarité et la cohésion sociale ;
– Informer et sensibiliser la population ;
– Faciliter les échanges et les rencontres,
– Recueillir les avis, les besoins et les attentes des habitants de leur quartier,
– Signaler les anomalies de son secteur et les transmettre à la commune (dégradations, propreté, stationnement, éclairage, circulation,

Contacts des référents de 5 quartiers de la ville :
> Quartier Parc du Château/Port 1er/Gare  : Jodelle Malanda et Raphaël Michaux  referentsdequartiegare@vigneux91.fr
> Quartier Les Fleurs/Clos de la Régale/Bergeries : Danielle Oheix et Philippe Delenclos referentsdequartierfleurs@vigneux91.fr
> Quartier Concorde/Croix-Blanche : Daya Terki et Salif Dembele referentsdequartierconcorde@vigneux91.fr
> Quartier du Lac : Marie-Claude Horvatinec et Dominique Izaret referentsdequartierlac@vigneux91.fr
> Quartier La Prairie de l’Oly  : Yamina Miloud-Abid referentsdequartieroly@vigneux91.fr

Rapport d’orientation budgétaire : Garder le cap malgré les contraintes financières !

Étape incontournable du cycle budgétaire, le rapport d’Orientation Budgétaire (ROB) a été présenté le 6 février dernier en Conseil municipal. Il a pour vocation d’exposer aux élus(es) les aspirations et tendances structurant le budget de la commune pour l’exercice 2024. Décryptage avec Joël Gruère, Adjoint aux Finances.

 

Dans quel contexte avez-vous préparé le budget primitif 2024 ?

La crise énergétique combinée à une très forte inflation a eu des répercussions significatives sur les finances de la commune. Les dépenses liées à l’électricité et aux fluides de manière générale ont impacté fortement le budget communal. Malgré ces phénomènes inédits, nous réussissons à modérer les dépenses de fonctionnement, démontrant ainsi une gestion financière responsable. Par exemple, des mesures d’efficacité énergétique ont été mises en place avec des sources d’énergie plus durables (la géothermie, passage de l’éclairage public et illuminations de noël en LED…).

 

Qu’attendre du côté des recettes ?

Nous avons décidé de ne pas augmenter les impôts locaux, mais cela signifie automatiquement une diminution de la marge de manœuvre financière. De plus la Commune doit faire face à une diminution des subventions de l’Etat et du Département, qui lui aussi subit à une baisse significative de ses ressources (Droits de mutation …), ajoutée à une perte financière des collectivités. Néanmoins, le Conseil départemental reste présent au côté de la Ville, au travers du Contrat d’avenirs, pour un montant de près de 3 ME. Aussi, le budget pour 2024 se construit sur l’hypothèse prudente que lui dicte le contexte.

 

En ce qui concerne le fonctionnement ?

Malgré les efforts déployés pour réduire les coûts globaux, la majorité de ces dépenses, imposées par l’Etat, demeurent incompressibles. Cependant, tous les services de la collectivité ont été sollicités pour diminuer leurs dépenses réelles de fonctionnement. Notons que les prévisions des charges de personnel (salaires uniquement) sont en augmentation de 3,69 % (augmentation du point d’indice de la Fonction Publique de 1,5 % ; l’attribution de 5 points de rémunération supplémentaire à l’ensemble des agents ou encore le meilleur remboursement des frais de transport passant de 50 à 75 %…). Ces dépenses sont favorables aux agents de la collectivité mais elles viennent peser sur le budget communal. Ces augmentations successives sont cependant compensées, notamment par un gain sur les postes de la collectivités (départs d’agents non remplacés par optimisation des ressources humaines internes, accompagnement à la mobilité externe ou au départ à la retraite…).

 

Qu’en est-il de l’investissement ?

La politique d’investissement prévue pour l’exercice 2024, intégrée dans un plan pluriannuel d’investissements en cours d’élaboration, se poursuivra, avec notamment : les participations financières aux projets de rénovation urbaine de la Prairie de l’Oly -Place du soleil, de la ZAC du 8 mai 1945, les opérations de voiries, les rénovations du patrimoine bâti comme celle du groupe scolaire Louis-Pasteur, du réseau d’éclairage public en LED, la remise à niveau du dispositif de vidéoprotection, la poursuite de la réhabilitation de l’Hôtel de Ville, la création de l’aire de jeux du parc du Gros-Buisson, la réalisation de la nouvelle salle des mariages et du Conseil municipal…

Ainsi, la commune planifie toujours les investissements nécessaires, reflétant sa volonté de moderniser la ville et d’exprimer une vision ambitieuse pour l’avenir. Cependant, cela implique une recherche continue de concours financiers, notamment les subventions du Département, de la Région et les participations de l’Etat. Notons qu’en 2023, notre endettement a diminué car la commune a réussi à ne pas contracter de nouveaux emprunts. Grâce à la stratégie financière développée et à une gestion budgétaire rigoureuse, nous restons dans le taux d’endettement moyen pour une ville comme la nôtre. C’est pourquoi nous pouvons continuer d’emprunter en toute sécurité, pour améliorer le cadre de vie

 

Télécharger l’intégralité du Rapport d’orientation budgétaire